LproInfo.EasyForum.Fr

Le forum des licence pro Systèmes info et logiciels
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Réchauffement de la planète !

Aller en bas 
AuteurMessage
donffou
->MODO<-
->MODO


Masculin
Nombre de messages : 28
Age : 33
Localisation : Besançon
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Réchauffement de la planète !   Jeu 5 Oct 2006 - 15:37

Entretien avec le climatologue Edouard Bard. La tentation de refroidir la planete, Le Monde, 30/09/06
Propos recueillis par Stephane Foucart

Pour contrer le rechauffement, des climatologues parlent de "refroidir" artificiellement la Terre. Est-ce serieux ?
Oui, malheureusement. Plusieurs hypotheses sont envisagees. Certaines sont tres prospectives, comme l'envoi d'un immense miroir entre la Terre et le Soleil - bien au-dela de l'orbite lunaire. Cela equivaudrait a ajouter une tache solaire et a diminuer l'eclairement de la Terre. D'autres sont moins futuristes, comme les experiences de fertilisation des oceans avec des particules de fer : ce nutriment favorise la photosynthese - donc l'absorption de carbone - par le phytoplancton. Diminuant ainsi la concentration de gaz carbonique responsable de l'effet de serre. On peut aussi imaginer injecter de tres petites particules ou aerosols dans la haute atmosphere pour qu'elles reflechissent une partie du rayonnement solaire. Et faire ainsi, theoriquement, baisser les temperatures moyennes... Meme si en realite les choses sont nettement plus compliquees.

La tentation de modifier intentionnellement le climat est-elle nouvelle ?
Non. Cela s'appelle la "geo-ingenierie". Mais ce theme de recherche est demeure longtemps tabou dans la communaute scientifique pour une raison simple : diffuser l'idee aupres des politiques, des industriels et du public qu'il suffit de mettre en oeuvre de tels dispositifs pour remedier au rechauffement est dangereux. Cela introduit l'idee, fausse, qu'on peut continuer a injecter sans retenue du carbone dans l'atmosphere terrestre. Or ces dispositifs de geo-ingenierie ne doivent etre qu'un tout dernier recours, en cas d'aggravation brutale et imprevue de la situation climatique.
Neanmoins, certains climatologues pensent qu'il faut desormais sortir du tabou pour commencer a travailler sur une telle eventualite. Cela afin d'evaluer les nombreux risques et incertitudes, et surtout de ne pas faire croire qu'il s'agit d'une solution miracle.

Quelle est la solution de refroidissement la plus envisageable ?
Le dispositif dont on parle le plus est connu depuis plusieurs decennies, mais il a ete recemment repris par Paul Crutzen, Prix Nobel de chimie pour ses travaux sur l'ozone. A l'aide de ballons, par exemple, il s'agirait d'injecter dans la stratosphere du dioxyde de soufre qui se transformerait ensuite en minuscules particules de sulfate. Ces aerosols reflechiraient alors partiellement les rayons solaires pendant quelques annees.
Les consequences d'un tel effet-ecran ont pu etre etudiees a la suite des grandes eruptions volcaniques - comme celles du El Chichon en 1982 et du mont Pinatubo en 1991. Ces volcans ont projete du dioxyde de soufre qui s'est transforme en un panache d'aerosols. Pour le Pinatubo, cet ecran a fait baisser, en moyenne, les temperatures au sol d'environ 0,5 °C durant deux ans. Mais attention : ce chiffre ne reflete pas la complexite des phenomenes perturbes.

Quels sont les risques encourus ?
L'ete suivant le Pinatubo, un refroidissement a ete observe pour presque toutes les regions du monde. L'hiver d'apres, des refroidissements tres marques ont ete constates, notamment autour de la mer du Labrador, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, alors que, paradoxalement, on a observe un rechauffement en Europe du Nord... ! On mesure du meme coup l'intense activite diplomatique qui serait necessairement prealable a la mise en oeuvre de telles solutions.

Ces effets collateraux non maitrises sont-ils expliques ?
L'injection d'aerosols perturberait un phenomene naturel appele oscillation arctique, ce qui provoquerait des rechauffements locaux en hiver dans certaines regions, le refroidissement se concentrant sur d'autres. Ainsi, lors de l'hiver qui a suivi l'eruption du Pinatubo, la baisse importante des temperatures en mer Rouge a entraine un melange des eaux de surface et une remontee d'elements nutritifs. Le resultat a ete une proliferation d'algues qui ont asphyxie les recifs coralliens. Des effets sur la croissance des plantes terrestres ont aussi ete detectes a l'echelle mondiale.
Avec de tels dispositifs de geo-ingenierie globaux, ce n'est pas seulement l'atmosphere qui est en jeu, mais le systeme climatique dans son ensemble, c'est-a-dire un gigantesque jeu de dominos d'une grande complexite. Prevoir et evaluer les effets collateraux a l'echelle mondiale requiert, avant tout, un travail scientifique considerable impliquant climatologues, oceanographes, geologues, astronomes, biologistes, agronomes, etc.

Que penser d'une autre solution : l'ensemencement des oceans en particules de fer pour permettre au phytoplancton de "pomper" le CO2 excedentaire ?
Des experiences ponctuelles ont ete menees ces dernieres annees dans l'Ocean austral, le Pacifique equatorial et le Pacifique nord. Les images obtenues par les satellites montrent que l'injection de fer augmente bien la production chlorophyllienne. Mais la encore, rien n'est simple. Pour que cela soit efficace, il ne suffit pas que le phytoplancton absorbe beaucoup de carbone, il faut aussi que celui-ci tombe au fond des oceans pour y etre durablement stocke... On ne sait pas si c'est reellement le cas ou si, au contraire, par d'autres mecanismes, il retourne rapidement dans l'atmosphere.
En outre, meme si cette solution peut paraitre moins risquee, il est difficile d'evaluer les consequences en chaine d'une telle manipulation a grande echelle.
Imaginons le scenario : le carbone absorbe est bel et bien transfere vers l'ocean profond. Une part de cette matiere organique va logiquement s'oxyder en consommant l'oxygene dissous dans l'eau de mer. Il se peut alors que se forment des zones anoxiques, c'est-a-dire depourvues d'oxygene, dans certaines regions de l'ocean. Des bacteries capables de degrader les nitrates se developperaient, ce qui produirait un gaz, le protoxyde d'azote (N2O), qui s'echapperait au final dans l'atmosphere. Avec, pour l'environnement, des consequences potentiellement desastreuses, car il s'agit d'un gaz a effet de serre plus puissant que le CO2.

Meme reticents, de nombreux climatologues sont defaitistes et pensent que de tels procedes seront mis en oeuvre. Quelle est votre opinion ?
Regardez le fonctionnement de la diplomatie climatique. De nombreux collegues sont devenus pessimistes sur l'efficacite des mesures de reduction des emissions. Meme en Europe, la volonte de developper, rapidement et a grande echelle, des alternatives au petrole et au charbon est faible. Les industriels et les politiques ont les cartes en main. Si le Nord ne change pas d'attitude au sujet du climat, je crains effectivement qu'il y ait de grandes chances, d'ici a quelques decennies, qu'on en vienne a de telles extremites.
----------
Chiffres
La concentration en gaz carbonique (CO2) dans l'atmosphere est passee de 280 parties par million (ppm) avant l'ere industrielle a 380 ppm aujourd'hui. Elle se situera entre 540 ppm et 970 ppm a l'horizon 2100.
La temperature moyenne a augmente de 0,8 ºC au cours du dernier siecle, dont 0,6ºC sur les trois dernieres decennies, selon le Goddard Institute for Space Studies de la NASA.
Sur Internet :
Departement de geo-ingenierie de l'universite de Berkeley <http://ce.berkeley.edu/geo>
<http://abonnes.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3228,36-818555@51-816848,0.html>
+ Dessin de Plantu
<http://abonnes.lemonde.fr/web/portfolio/0,12-0@2-3208,31-818663,0.html>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pastoutnet.com
Til
->ADMIN<-
->ADMIN
avatar

Masculin
Nombre de messages : 156
Age : 32
Localisation : Belfort / Besançon
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: Réchauffement de la planète !   Jeu 5 Oct 2006 - 16:26

j'avoue avoir lu juste la moitié de l'article...
c'est quand même des solutions, choc et futuristes..
ce ne serait pas plus simple de ralentir la propagation de gazs ?
moi j'ai une solution : rendre habitable Mars et déménager (faire comme les virus quoi (je copie l'idée de Matrix) et donc après avoir bouffé toutes les ressources d'une planète, suffi d'aller tuer une autre planète... Wink

_________________
Administrateur du forum
Licence pro Système informatique et logiciel - option réseau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tililian.free.fr
 
Réchauffement de la planète !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'acidification des océans: le jumeau maléfique du réchauffement de la planète
» Des hivers plus froids à cause du réchauffement ???
» Le Réchauffement climatique qu'en pensez-vous?
» La planète Mars se réchauffe-t'elle ?
» [Topic unique] Exploration de la planète Mars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LproInfo.EasyForum.Fr :: Forums Publics :: Sujets d'actualité-
Sauter vers: