LproInfo.EasyForum.Fr

Le forum des licence pro Systèmes info et logiciels
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Company Of Heroes

Aller en bas 
AuteurMessage
Til
->ADMIN<-
->ADMIN
avatar

Masculin
Nombre de messages : 156
Age : 32
Localisation : Belfort / Besançon
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Company Of Heroes   Jeu 2 Nov 2006 - 14:17

Relic Entertainment maîtrise son sujet. Depuis sa
création, le studio canadien multiplie les hits en matière de jeux de
stratégie : Homeworld, Warhammer 40 000 : Dawn of War et aujourd'hui
Company of Heroes. Certes, le contexte de Seconde Guerre mondiale qui a
été choisi peut paraître assez risqué au vu du nombre de titres déjà
conséquents qui traitent de cette période, mais lorsque l'histoire est
accrocheuse, que la réalisation suit et que le gameplay est bien réglé,
alors c'est banco. C'est le cas pour Company of Heroes qui, disons-le
d'emblée, se pose en référence du genre.


Le moins que l'on puisse dire, c'est que la campagne commence
sur les chapeaux de roue. La cinématique d'introduction nous montre en
effet les fragiles navires de débarquement à l'assaut des côtes
normandes. Ils se font pilonner sans relâche par les défenses côtières
allemandes. Le ton est donné. Spectaculaire, superbement réalisée et
intense, la campagne promet et elle ne déçoit pas grâce à des
situations variées et à des missions intéressantes qui alternent la
défense de points stratégiques, les objectifs chronométrés ou encore
l'attaque de bases ennemies. Tout se déroule dans les semaines qui
suivent le débarquement et on doit donc diriger les troupes alliées
dans leur libération de la Normandie. C'est d'ailleurs un des petits
regrets que l'on peut avoir vis-à-vis de Company of Heroes qui ne
propose qu'une seule et unique campagne de 15 missions. On aurait bien
aimé pouvoir vivre plusieurs aventures, pourquoi pas en dirigeant l'Axe
ou en participant à d'autres batailles dans d'autres lieux (front de
l'Est, Afrique ou encore Pacifique par exemple). Un contenu que les
développeurs conservent probablement bien au chaud pour un prochain
add-on ou une suite.

Un mortier est en train de s'en donner à coeur joie sur mes troupes. Il faut bouger !

Au niveau du gameplay, le titre fait un peu penser à la précédente
production de Relic, le très bon Warhammer 40 000 : Dawn of War. Comme
dans ce dernier, la plupart des unités sont organisées sous forme
d'escouades et ce sont ces escouades (de 6 soldats la plupart du temps)
que l'on déplace. Ensuite, le système de collecte de ressources est
assez semblable. Il faut en effet capturer des points stratégiques sur
la carte pour voir son compteur de munitions, de carburant ou de main
d'oeuvre grimper automatiquement. Par exemple, plus vous possédez
d'entrepôts de carburant et plus votre jauge de carburant se remplira
vite. Cela nous oblige donc à adopter une stratégie expansionniste pour
pouvoir s'emparer de ces points et ainsi engranger assez de ressources
pour pouvoir construire des bâtiments et agrandir son armée. Outre le
gain de ressources, ces points de contrôle ont une autre utilité. Une
fois que l'un d'entre eux est conquis, la zone environnante vous
appartiendra, vous permettant d'y construire des bâtiments.

Vous pouvez faire tourner la caméra dans tous les sens.

Pour profiter du bonus apporté par tel ou tel point de contrôle, il
faut absolument qu'il soit relié à votre quartier général. En clair,
s'emparer d'un point stratégique à l'autre bout de la carte ne vous
amènera aucun plus car pour en bénéficier, il vous faudra conquérir
toutes les zones se trouvant entre votre base et le point stratégique
en question. Cet aspect précis du gameplay peut être utilisé à votre
profit en multijoueur. En effet, en vous emparant d'une zone centrale,
vous couperez le QG de votre adversaire des points de contrôle qu'il
possède, le privant ainsi de ses approvisionnements en ressources. D'où
l'importance de bien protéger toutes les zones que l'on possède par
exemple en posant des mines. Il faut surveiller non seulement la ligne
de front et sa base, mais aussi tous les points que l'on a conquis sous
peine de se les faire chiper par l'adversaire. Le rythme des parties
s'en trouve grandement accéléré et on assiste à une succession
d'attaques non seulement sur les QG, mais aussi pour la possession des
points de contrôle, éléments stratégiques d'importance dans Company of
Heroes.

Il vaut mieux utiliser le décor pour progresser en restant à couvert.

Outre la conquête d'un maximum de zones, la victoire exige de la
part du joueur une grande logique dans le placement de ses unités. Une
attaque frontale aura bien peu de chances de réussir et il faut veiller
à utiliser le décor à son avantage. Il est possible d'entrer dans les
bâtiments et pour éviter d'être à découvert, il est aussi nécessaire
d'utiliser les murets, les arbres et nos ingénieurs peuvent même créer
des points de couverture artificiels en posant des sacs de sable. Pour
illustrer le niveau de protection des troupes, une petite icône en
forme de bouclier apparaît au-dessus de chaque escouade et elle change
de couleur pour nous signaler si oui ou non nos troupes sont
correctement protégées. Pratique ! Il est indispensable de bien
maîtriser cet aspect si l'on veut progresser dans la campagne solo car
dès le niveau de difficulté normal, l'intelligence artificielle est
d'une efficacité redoutable et sera sans pitié pour vos valeureux
soldats. En multijoueur, c'est encore plus important car on peut ainsi
minimiser les pertes pendant une bataille, et il faut dire qu'il vaut
mieux garder nos unités le plus longtemps possible car elles gagnent en
efficacité au fil des combats.

De nombreuses cinématiques émaillent la campagne solo.

Le système de gain d'expérience est entièrement transparent pour le
joueur. Les escouades progressent au grade supérieur automatiquement en
remportant des victoires et vous n'aurez pas non plus à choisir de
compétences à la manière d'un jeu de rôle. En étant promue, une
escouade améliorera ses performances globales seule et sera plus
efficace que des soldats débutants qui viennent juste d'arriver. Vous
aurez tout de même une influence sur l'orientation générale de votre
armée grâce aux points de commandement que vous gagnez. Ces points
peuvent être dépensés dans trois arbres de commandements. Pour les
alliés, on peut choisir d'améliorer les véhicules, les troupes
aéroportées ou l'infanterie. Quant aux allemands (jouables en
escarmouche et en multijoueur), ils ont accès à leurs propres arbres et
se jouent donc assez différemment. On regrette d'autant plus qu'il n'y
ait pas une campagne qui leur soit dédiée.

Dans un des deux modes multijoueur, il faut s'emparer de certains points et les garder le plus longtemps possible.

Pour ce qui est des modes escarmouche et multijoueur, deux
possibilités sont présentes. Il y a tout d'abord le classique match à
mort où vous devrez anéantir le camp adverse, et le mode dans lequel il
vous faut tenter de conquérir et de garder le plus longtemps possible
les points de contrôle qui sont indiqués sur la carte. Jouables à huit,
ces modes se limitent hélas à des affrontements entre deux équipes :
alliés contre allemands. Il est ainsi impossible de jouer à huit en
chacun pour soi ou encore de faire s'affronter deux équipes allemandes.
Un peu dommage. Pour ce qui est de la version française, la narration
de la campagne solo et les voix des soldats alliés ont été entièrement
localisées dans la langue de Michel Drucker. Quant aux troupes nazies,
elles conversent en allemand et on n'a donc pas à subir les
traditionnels doublages en VF avec des comédiens qui essaient de parler
avec l'accent de nos amis d'outre-Rhin. Merci à THQ de nous avoir
épargné ce supplice. Au final, et malgré quelques petits manques sur le
plan du contenu, Company of Heroes s'avère être particulièrement
savoureux. Spectaculaire, intense, on ne peut que tomber sous le charme
de ce titre.




[email]Super.panda[/email], le 27 septembre 2006






En Bref...





Graphismes 17/20


Les unités ont bénéficié du plus grand soin de la part des
développeurs : détaillées et bien animées, elles sont vraiment
réussies. Les explosions et autres effets de lumière sont eux aussi
très bien faits. Reste des décors un peu en deçà à cause de textures
qui auraient pu être plus détaillées et de la variété des paysages pas
vraiment au rendez-vous.


Jouabilité 18/20


Excellent. Tactique et rythmé, le gameplay parvient à réussir
l'exploit de convenir aussi bien aux joueurs occasionnels qu'aux
hardcore gamers grâce à son côté à la fois intuitif et profond. L'IA
est en outre d'une efficacité redoutable à partir du mode de difficulté
normal.


Durée de vie 17/20


C'est le seul point sur lequel on peut avoir quelques regrets. Une
seule campagne (mais quelle campagne !) et un multijoueur assez peu
personnalisable et qui doit obligatoirement faire s'affronter deux
équipes : l'Axe contre les Alliés. Cependant, le gameplay est tellement
énorme que la rejouabilité est grande. Vous aurez toujours envie de
récolter toutes les médailles de la campagne et de perfectionner vos
tactiques pour le multijoueur.


Bande son 17/20


Pour peu, on se croirait presque au coeur des combats ! Les balles
sifflent, les explosions font un boucan monstre, les voix sont
crédibles bref, dès la première mission (le débarquement sur les plages
normandes), on est plongé dans l'enfer de la guerre.


Scénario 16/20


A défaut d'être véritablement originale, la campagne (d'une
quinzaine de missions) parvient à nous scotcher devant notre écran
grâce à une narration sans faille constituée de cinématiques très bien
mises en scène.


Note Générale 18/20


C'est bien simple, Company of Heroes est la nouvelle référence en
matière de jeu de stratégie se déroulant pendant la Seconde Guerre
mondiale. Bien réalisé, à la campagne solo accrocheuse, au gameplay
parfaitement réglé et au multijoueur passionnant, le titre de Relic
Entertainment redéfinit de nouveaux standards de qualité. Seul regret,
le contenu qui aurait pu être plus consistant. On aurait apprécié un
mode multijoueur plus riche en options et la présence d'une seconde
campagne dans laquelle on aurait contrôlé les troupes de l'Axe.
Néanmoins on prend tellement de plaisir en jouant à ce titre que l'on
ne peut que le saluer par un 18/20.

http://www.jeuxvideo.com/articles/0000/00006876_test.htm

_________________
Administrateur du forum
Licence pro Système informatique et logiciel - option réseau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tililian.free.fr
 
Company Of Heroes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Company of Heroes ( avec ou sans Blitzkrieg mod)
» Les ventes de Coca-Cola Company
» étymo. "pantagruélion" et BD ou pièces Rabelais?
» poisson chat du Maroc
» visite de Mr World Company

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LproInfo.EasyForum.Fr :: Forums des membres inscrits :: Tout sur les jeux-
Sauter vers: